Présentation générale

Qu’est-ce qu’une cuisinière de masse ?

Cuisinière de masse Feudebois.com
1.Présentation de la cuisinière de masse
2.Le point de vue de Jérôme
3.Exemples de réalisations

Les cuisinières de masse sont de vrais poêles de masse ; ils ont donc les mêmes caractéristiques, performances et garanties que les poêles présentés dans la rubrique Poêle de masse , il faut les voir comme  des poêles avec des PLUS !

Les “plus” des cuisinières de masse :

  • On peut, en plus de chauffer la maison, cuisiner dessus avec des grandes plaques de cuisson (95 cm x 65 cm); on peut régler facilement la puissance de chauffe des plaques.
  • Leur faible hauteur (entre 0,86 et 0,92 cm) leur permet de s’insérer quasiment partout, sans obstruer le regard, ni la lumière, et permettent même de créer un lien entre cuisine et séjour.
  • le fait de pouvoir avec le même appareil chauffer et cuisiner font de ces poêles un vrai point de ralliement pour la famille en hiver. Ils donnent à la maisonnée un véritable foyer autour duquel la vie familiale se déroule.
  • Toutes les surfaces de la cuisinière sont des surfaces utiles (plan de travail, plaques de cuisson, bancs, etc), ainsi même en été si on ne l’utilise pas, le dessus de la cuisinière devient un vrai plan de travail.

Plus d’infos sur  : comment cuisinier avec une cuisinière de masse.

En résumé, la cuisinière de masse, c’est la cuisinière idéale que ma grand-mère aurait rêvé d’avoir. Avec ce poêle, nous avons vraiment la sensation de relier le meilleur de la tradition et de la vie moderne :

  • le meilleur des traditions de nos racines paysannes :

– le confort inimitable du chauffage au feu de bois

– le plaisir d’une cuisinière au bois qui permet de retrouver les joies de la cuisine traditionnelle lyonnaise que pratiquait ma grand-mère avec ses cuissons lentes, ses coups de feu

– le bonheur d’avoir un four à pain en briques dans ma maison: pouvoir faire cuire des pains comme mon grand-père le faisait dans le four à pain du village, le plaisir de la tarte et de la pizza au feu de bois.

  • la vie moderne  :

– un ou deux feux par jour, ce qui est compatible avec le fait de travailler hors de sa maison

– pas d’encrassement et donc pas de ramonage multiplier au long de la saison de chauffe

– très peu de cendres et donc pas de corvée de nettoyage chaque deux , trois jours

– une consommation de bois très réduite , et donc pas de semaines de vacances passées à couper, fende et empiler son bois

Vous l’aurez peut-être compris, les cuisinières sont mes poêles de masse préférés !

 

 

Des illustrations de nos réalisations de fourneaux de masse dans notre galerie photos !

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail