Performances des poêles Feudebois.com

Les performances des poêles Feudebois.com : un atout pour votre santé et pour l’environnement


La haute qualité de la combustion de votre poêle engendre de très faibles émissions de polluants.

Voici les valeurs certifiées que nous obtenons sur nos poêles :

CO NO2 OGC Particules fines
entre 0.07 et 0.12% entre 78 et 136 mg/Nm3 entre 80 et 125 mg/Nm3 entre 19 et 33 mg/Nm3

Voici une information sur ces produits de combustion :

  IMPACT SUR LA SANTE IMPACT SUR L’ENVIRONNEMENT
MONOXYDE DE CABONE (CO) Le CO se fixe à la place de l’oxygène sur l’hémoglobine du sang, conduisant à un manque d’oxygénation de l’organisme (cœur, cerveau…). Les premiers symptômes sont des maux de tête et des vertiges. Ces symptômes s’aggravent avec l’augmentation de la concentration de CO (nausée, vomissements…) et peuvent, en cas d’exposition prolongée, aller jusqu’au coma et à la mort. Le CO participe aux mécanismes de formation de l’ozone troposphérique. Dans l’atmosphère, il se transforme en dioxyde de carbone CO2 et contribue à l’effet de serre.
DIOXYDE D’AZOTE (NO2) Gaz irritants qui pénètrent dans les ramifications les plus fines des voies respiratoires. Chez les personnes sensibles, ils peuvent provoquer des difficultés respiratoires, une hyperréactivité bronchique, et chez l’enfant ils favorisent l’accroissement de la sensibilité des bronches aux infections. Le dioxyde d’azote est le polluant le plus nocif pour la santé humaine. Sous l’effet des rayonnements du soleil, les NO2 favorisent la formation d’ozone dans les basses couches de l’atmosphère. En période estivale, les seuils fixés pour protéger la santé sont souvent dépassés sur l’agglomération parisienne. Les NO2 participent à la formation des retombées acides et à l’eutrophisation des sols. Ils jouent également un rôle dans l’accroissement de l’effet de serre.
HYDROCABURES AROMATIQUES (OGC) Irritations cutanées, des yeux, des organes respiratoires, troubles du système nerveux
PARTICULES FINES Provoquent des manifestations respiratoires survenant quelques jours à quelques semaines après leur exposition.
Responsables d’une réaction inflammatoire au niveau des bronches, aggravant ou déclenchant un asthme.Responsables d’une diminution de l’espérance de vie avec une mortalité plus précoce et d’une augmentation des cancers bronchiques.

 

La combustion quasi parfaite de votre poêle est possible notamment grâce à plusieurs principes :

  • Le foyer de votre poêle est conçu pour que la température de combustion n’excède pas les 850°C ; car au-delà de cette température, des phénomènes chimiques complexes s’opèrent et produisent une augmentation de la production notamment de NO2. Aussi, contrairement à une croyance assez répandue sur internet, un feu à 1 000°C n’est pas un gage de qualité.
  • L’air de combustion est injecté dans le foyer uniquement par les côtés ; il n’y a pas de grille dans la sole du foyer ; ce système a le principal avantage de diminuer le taux de particules fines émises.
  • Votre poêle est calculé de l’arrivée d’air jusqu’au chapeau de la cheminée ; cela permet d’obtenir un optimum d’air de combustion, et donc d’avoir un taux de CO très faible.

 

D’autres performances des poêles Feudebois.com (puissance, rendement, sécurité, etc) sont à lire sur la page PERFORMANCES.

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail